Nos albums photos 3 / TMB 2020

J02 - Mardi 14 juillet 2020 / Chalets de Miage - Refuge de La Balme


De 1 100 mètres d'altitude, aux Contamines, à l'Aiguille nord de Trè-la-Tête, à 3 892 mètres, la réserve naturelle créée en 1979, présente tous les étages de la nature montagnarde. Elle monte d'abord à l'assaut des forêts, prairies d'altitude et tourbières, puis grimpe encore dans les zones d'éboulis et les glaciers. Cet étagement spectaculaire en fait la réserve naturelle la plus haute de France ! Ce territoire de haute montagne présente une grande variété de roches : granit, gneiss, schiste, calcaire. L'eau omniprésente revêt toutes ses parures. Les glaciers occupent 20% du territoire de la réserve. Au gré du relief, sources, névés, torrents de fonte, cascades, lacs et tourbières se développent tour à tour. Les zones humides habritent une vie insoupçonnée et fragile. La partie basse accueille la faune habituelle de la forêt (cerf, chevreuil...). Une vie plus discrète est également au rendez-vous avec des espèces nocturne comme la chouette chevêtte ou la chouette de Tengmalm. Au total, 87 espèces d'oiseaux apprécient la tranquillité de la réserve naturelle. Au gré de l'altitude et des différences de milieux se découvre la faune typique des Alpes : marmotte, bouquetin, aigle royal... Quant aux espèces végétales, on en dénombre plus de 660, dont 56 se trouvent uniquemenet dans les Alpes !Aujourd'hui, petit déjeuner en plein air sur la terrasse des Chalets de Miage à 1 559 m d'altitude puis départ, direction les Contamines-Montjoie via les Chalets du Truc et les Granges de La Frasse ; c'est jour de marché, ambiance festive et colorée, quelques emplettes pour parfaire l'équipement et notre pique nique que nous tirerons du sac à ND de La Gorge en bordure du torrent "Le Bon Nant". (du XIIIe AU XIXe siècle, Notre-Dame-de-la-Gorge a constitué l'église paroissiale des habitants du vallon. Ce sanctuaire marial (de style baroque) attire toujours le 15 août une foule de pélerins). C'est par l'ancienne voie romaine dite des Rochassets, taillée parfois dans le roc, que nous repartirons vers le chalet-refuge de Nant-Borrant pour y consacrer un brin de pause... Après avoir enjambé le torrent du Laucher puis être entrés dans les bois de la Role, la pluie nous accueille pour traverser "le plat" (vaste alpage) qui nous conduit au refuge de La Balme (.1 706 m) pour notre nuitée. Données techniques du jour : +/740 m -/600 m 6 h de marche +/- 14 km





Lu Ma Me Je Ve Sa Di
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            


Camina