Caminavirus bis

J08 - Vendredi 06 novembre 2020 / Les soleils de La Capte


Le village de La capte se situe sur la presqu'île de Giens, au bord du littoral sur un terrain sableux, ce qui convient au pin parasol, arbre que l'on retrouve de manière très fréquente dans le hameau. À cette végétation se mêlent des essences plus exotiques comme l'eucalyptus, le mimosa, l'agave, le  pittosporum qui contribuent ensemble à la qualité de ce paysage. À l'entrée du village se trouvent les bâtiments des anciennes salines. La presqu'île permettait jusqu'à la fin des années 1980 l'exploitation du sel de mer par la société des salins du midi. Les bâtiments qui accueillaient les ouvriers, dits « hameau des pesquiers » sont encore présents dans la pinède, sur la partie entre la plage et la route. (À terme, une requalification de ces bâtiments est prévue : projet « Grand site »). La Capte est connu pour sa plage qui est fréquentée principalement par les vacanciers en période estivale. Située tout près du village le long du deuxième tombolo (bras de sable qui fait la liaison entre le continent et la presqu’île de Giens) elle mesure environ 4 kilomètres de long avec une eau de faible profondeur due à sa composition artificielle. À proximité se trouve la pinède de la Capte (pinède des Pesquiers) s'étendant sur près de 20 hectares et protégée en tant que Zone naturelle d'intérêt écologique, faunistique et floristique (ZNIEFFT)

Le nom du village provient du fait que les salines situées au milieu de la presqu'île "captait" l'eau de mer par un canal, passant sous le pont de l'entrée du village. Ce chenal est toujours en eau et accueil le port à son embouchure, et de petits bateaux dans la section entre le pont et le port.

 





Lu Ma Me Je Ve Sa Di
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      


Camina