Nos albums photos I

Mercredi 16 décembre 2020 / Le Bau Rouge et les crèches de Solliès


Perchée  à 381 mètres d’altitude, La chapelle Notre-Dame des Vents (encore appelée Notre-Dame de la Miséricorde, ou Notre-Dame du Deffend ou Défens) domine le village de Solliès-Ville. Elle est accessible, à partir du quartier des Selves, en suivant un chemin escarpé qui était autrefois emprunté par les troupeaux de moutons qu’on avait l’obligation de « mettre en défens » afin de les éloigner des zones cultivées.
Cette chapelle a été construite au 17e siècle sur l’emplacement d’une bergerie et depuis 1674, la population s’y rend en pèlerinage. Elle a été épargnée pendant la Révolution, mais comme tous les lieux de culte, elle sera vendue et rejoindra la liste des Biens nationaux. Plus tard, en août 1943, un incendie attisé par un vent violent ravagea le versant nord du Coudon et menaça le village qui fut épargné, car le mistral cessa soudainement au niveau de la chapelle... Aussi, en remerciement et avec l’accord de l’occupant, le 15 août de cette même année, une procession en action de grâce eu lieu, à Notre-Dame du Deffens. Lors des combats pour la libération de Solliès Ville, les 20 et 21 août 1944, la chapelle a subi de gros dommages.

On organisait autrefois dans cette chapelle trois processions : au lendemain de Pentecôte, le 15 août et le 8 septembre (fête de la Nativité de la Vierge Marie). Le prêtre en profitait pour bénir le terroir depuis le promontoire.





Lu Ma Me Je Ve Sa Di
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30    


Camina