Nos albums photos II

Mercredi 27 janvier 2021 / Les sentes du Faron avec Jean Louis


Le Faron a été habité par les hommes du Néolithique, peut-être aussi ceux du Paléolithique qui occupaient déjà ses grottes. Une vigie chargée de surveiller la mer et de signaler l'approche des bateaux était installée au sommet. Au Moyen Âge, le mont était couvert de chênes verts parasités par le kermès des teinturiers, petit insecte dont les œufs servaient à produire un colorant rouge vermillon pour les textiles. L’avènement de la cochenille mit fin à cette production. Sans entretien, le mont subit ensuite une désertification totale vers 1500. Les causes principales sont la déforestation excessive, le pâturage de trop nombreux troupeaux de chèvres, le ruissellement des eaux de pluies et les incendies réguliers.

Durant la Seconde Guerre mondiale, le lieu est libéré de l'occupation allemande après le débarquement allié en Provence en août 1944. Un mémorial y est inauguré en 1964. Site classé culminant à 584 mètres d’altitude, le Mont Faron est l’un des joyaux de notre environnement naturel avec une forêt de 1 100 hectares dont 376 de forêt communale (propriété de la Ville et de la REDIF) et 720 détenus par des propriétaires privés.





Lu Ma Me Je Ve Sa Di
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        


Camina